Vie communale › Services eau et assainissement
Syndicat Intercommunal des Eaux et de l'Assainissement des deux Rives de Garonne 

Syndicat créé le 1 janvier 2014 qui regroupe les communes de Cadillac, Cérons, Podensac et Virelade dans le but de mutualisation et d'efficacité au profit de tous.

Eau potable 
Provenance de l'eau : trois ressources
  • des ressources propres à la commune par le forage de CAMEOU (forage situé à Cérons) 
  • des importations de la Communauté Urbaine de Bordeaux 
  • des importations du Syndicat de Budos (eau de secours)
La qualité de l'eau est bonne
  • Le bilan fourni par la DDASS indique que l'eau de la commune est de bonne qualité.

L'exploitation en affermage

  • La commune garde la maîtrise des investissements et la propriété des ouvrages.
  • La société SAUR a la responsabilté du fonctionnement des ouvrages, de leur entretien et de la permanence du service.

Service clients :  05 53 49 77 00 Service Urgence 24/24
Accueil public à Cadillac le lundi de 13h30 à 17h00

 

Assainissement 

Synthèse du service - Base de 2014

 

Organisation communale

Le service d'assainissement de la commune de Cérons est sous compétence unique du SIAEP des deux rives.

Collecte des eaux usées

Le réseau est composé de 13,97 km de collecteurs.

- 11,561 km de réseau gravitaire,

- 2,407 km de canalisations de refoulement,

- 11 postes de refoulement.


Épuration des eaux

Les eaux usées sont traitées par la Station d'épuration de Cérons

capable de traiter la pollution de 2000 EH.

Le rejet de l'eau traitée se fait dans la Garonne.

Élimination de la pollution
La station d'épuration a permis en moyenne d'éliminer la pollution dans les proportions suivantes :
       -  Matières organiques (DBO5) : 99,1%
       -  Matières en suspension : 98,9%
       -  Azote (NKj) : 75%
       -  Phosphore (Pt) : 78,5%

 

Les boues résiduelles d'épuration sont utilisées pour la fabrication de matières fertilisantes ou de supports de cultures. La commune de Cérons est titulaire d'un plan d'épandage des boues, une convention a été signée avec un exploitant agricole pour l'élimination de ces boues.


Exploitation : en affermage
La société SAUR a la responsabilité du fonctionnement des ouvrages, de leur entretien et de la permanence du service. Le SIAEP des deux rives garde la maîtrise des investissements et la propriété des ouvrages.